Les enfants de la Fondation

En une vingtaine d’années, la Fondation a développé six projets culturels Sherpa dans les vallées de l’Everest et du Makalu (rénovation de moulins, de chörtens et de monastères). Elle a surtout contribué à éduquer complètement 34 enfants orphelins (21 garçons, 13 filles) dont le père est mort en expédition.

Aujourd’hui, 14 sont déjà des professionnels avec un métier dans les mains. Cinq, au total, ont reçu un Bachelor grâce à des «bourses Hélène Berr»:

Les plus jeunes à l'école HIMS (Himalayan International Model School)


Pemba Chhetan,
classe 3. Il aime étudier le népalais et les arts.


Tashi Tshering,
classe 5. Il a de bons résultats , surtout en études sociales, en maths et en anglais.


Ang Sumba,
classe 7. Il a des résultats moyens mais aime les maths et l’informatique.


Ang Ngima,
classe 8. Il a de bons résultats , surtout en népalais, en maths et en éducation physique.


Yonden Dolma,
classe 9. Très bonne élève, surtout en maths, en sciences et en informatique.


Pasang Gyalzen,
classe 10, est assez faible. Nous attendons ses résultats à l’examen SEE.


Pasang Nuru
a fini la classe 12. Il poursuit une formation professionnelle courte de guide de trekking à Nathm.